15/08/2012

Témoignage des voisins: "Antonio fumait du cannabis et s'était bagarré"

laveu, antonio, explosion, ambiorix"Il n'est pas normal". Ce sont les mots qu'utilise le voisinage pour décrire Antonio, cet habitant de la rue Ambiorix qui a tenté de faire exploser son immeuble samedi soir. Deux voisins ont préféré témoigner anonymement, par crainte d'être plus tard reconnus par celui qui leur semble "dérangé".


P1120442.JPGD'après un voisin, Antonio projetait d'aller à la mer ce week-end. Sans doute a-t-il tenté d'éviter tout soupçon concernant ses futurs projets. "Il fumait beaucoup de cannabis, il toussait comme un malade. Il dormait sur un matelas par terre et dansait de temps en temps sur le toit." Pas très sage l'Antonio, il affichait un oeil au beurre noir, séquelle d'une bagarre. Il avait également fait un accident à moto, ivre.

"Il était en couple avec une femme d'origine africaine qui l'avait quitté récemment. C'est peut-être ça qui fait qu'il n'avait pas l'air bien." Une rupture est en effet parfois la cause qui mène à un acte désespéré, comme celui qu'a tenté, en vain, d'accomplir Antonio. "Pour moi, il a voulu se faire entendre", a confié un voisin.

Une dame de la rue Ambiorix, quant à elle, se demande s'il ne voulait pas causer des problèmes au voisin du second étage. "Il a été mettre l'appartement du second en pièces. Il voulait y mettre le feu, c'est qu'il en voulait à ce monsieur-là." La voisine regrette cet incident: "C'est embêtant, tous les habitants de la rue sont biens, et on a des gens comme ça qui dénotent. C'est triste."

Le suicide est une thèse évoquée également: "Mais s'il voulait se suicider, il n'avait pas besoin de faire exploser tout le quartier".

Les voisins ne sont plus rassurés: "C'était un quartier calme. Mais maintenant... On a peur de tout le monde".

07:00 Publié dans Faits divers | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

C'est normal, il n'y a pas de "fumait" sans feu...

Écrit par : Christophe Michel | 16/08/2012

Les commentaires sont fermés.