08/10/2012

Ecolo: "Mobilité douce, participation citoyenne et augmentation de la qualité de vie"

géraldine,blavier,laveu,écolo,ecolo,élections,octobre,mobilité,urbanisme,mode douxGéraldine Blavier, 27 ans, est présente sur la liste Ecolo (n°1) en position n°7. Dans le débat, elle a mis l'accent sur l'utilisation du vélo et la mobilité douce qui devraient remplacer la voiture, une volonté d'accroître une participation citoyenne qui serait réelle et concrète, ainsi qu'une nécessité de revoir le fonctionnement du règlement communal en matière d'enquêtes publiques.


1. Mobilité

- Pensez-vous qu'il devrait être possible de modifier le plan de mobilité?

Le plan de mobilité ne doit pas être vu seulement à l'échelle du quartier, il faut prendre en compte tous les quartiers voisins.

- Que va-t-on faire des 30 feux de signalisation au croisement des rues des Eburons/de Joie/de l'Observatoire?

Avec ces feux, il y a eu une volonté d'introduire la mobilité douce dite "plan escargot". Au départ, personne n'avait vu ces 30 feux sur les plans que l'Echevin avait montré. L'objectif même de l'aménagement de ce carrefour était de sécuriser les piétons et les vélos. Le problème, c'est que retirer ces feux risque de mettre en péril les piétons et les vélos.

- TEC: Que proposez-vous pour le fonctionnement autoritaire et le peu de service de la ligne 8?

La fréquence de la ligne 8 est trop faible donc on n'intensifierait pas la fréquence car ce serait inutile. Mais c'est certain que c'est maintenant, avec l'arrivée du tram, qu'il faut revoir les services du TEC.

2. Urbanisme

Qu'en est-il des enquêtes publiques de construction/rénovation obligatoires pour les particuliers et pas pour les entreprises? Ne pourrait-on pas faire passer leur durée de 15 jours à 1 mois? Qu'en est-il de la construction de places de parking en fonction des logements (problématique des appartements rue Comhaire)?

A Liège, le règlement communal n'a pas été modifié depuis belle lurette, il y a un manque de volonté politique criant car M. Firket avait promis de modifier le plan et il ne l'a pas fait. On continue de donner des dérogations et on fait des traitements de faveur en fonction des projets. Pour les parkings, ça pourrait faire partie du règlement communal lors de la construction de logements, et nous demandons aussi la construction de parkings couverts pour les vélos. Nous sommes pour le fait que les enquêtes publiques passent de 15 jours à 1 mois.

géraldine,blavier,laveu,écolo,ecolo,élections,octobre,mobilité,urbanisme,mode doux3. Démocratie

En ce qui concerne le droit d'interpellation au conseil communal par les citoyens, va-t-il être inscrit dans le règlement d'ordre intérieur du conseil communal et va-t-on y lier les comités de quartier?

Nous sommes pour l'introduction du droit d'interpellation dans le règlement d'ordre intérieur du conseil communal. Nous souhaiterions une démocratie participative plutôt qu'une démocratie représentative. Nous voudrions également créer des projets auxquels les citoyens pourraient participer et proposer la mise en place d'une cellule de la prospective et la participation, ainsi qu'une Maison de la Participation ouverte à tous qui irait elle-même vers les quartiers et aiderait les initiatives locales.

4. Divers

- Qu'en est-il de la modification de la place Henri Simon?

Pour la place Henri Simon, nous voudrions une vraie concertation avec les riverains, pas seulement une réunion. Nous proposons de mettre un panneau pour exposer le projet sur la place Henri Simon et laisser les gens venir le voir car il n'y a pas que les riverains qui passent par là.

- Où va-t-on situer la Maison Intergénérationnelle promise par M. le Bourgmestre? (Cercle Don Bosco ou chalet rue Comhaire ou nouvel emplacement)

Pour cette Maison Intergénarationnelle, nous proposons les locaux du CPAS qui sont magnifiques et qui servent pour l'instant à stocker des archives.

- Devrait-on réduire le nombre de policiers dans le quartier?

Nous sommes demandeurs d'un changement d'affectation des missions, plus de prévention, plus de gardiens de la paix, de stewarts et d'éducateurs de rue.

5. Le mot de la fin

- Mobilité: Le problème est que nous vivons les conséquences du "tout à la voiture". Il faut absolument favoriser le vélo.

- Participation citoyenne: Les citoyens doivent être acteurs de leur ville et devraient avoir leur mot à dire.

- Qualité de vie: Avant, le quartier était ouvert aux jeux et à la rencontre pendant l'été, c'était vraiment une bonne chose.

12:00 Publié dans Elections 2012 | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Bonjour ,

Concernant les 30 feux du carrefour des rues Eburons/Joie/observatoire et votre conclusion sur la mobilité.

A ce jour, personne ne comprend l'objectif et encore moins la stratégie du plan Escargot. Il ne prend d'ailleurs aucunement compte des flux de circulation des quartiers voisins. Sa mise en place avait déjà mis à l'épreuve la patience des riverains, et ceux-ci espéraient que le résultat serait une meilleure fluidité du trafic. En réalité, c'est tout l'opposé. Par rapport à des objectifs environnementaux aussi louables soient-ils, la solution proposée est pire que le problème de départ. En effet, la distance parcourue est augmentée et à des vitesses inférieures à la marche à pied... Voici un article illustré qui décrit parfaitement le surréalisme de la situation : http://feuxlaveu.blogspot.be/2011/08/un-beau-rond-point-commentaire-dune.html

Contrairement à ce que vous affirmez, le retrait des feux ne changerait rien à la situation actuelle concernant la sécurité des piétons et des cyclistes. La séquence clignotante en continu est finalement la moins mauvaise solution de phasage des feux... et donc, un parfait aveu d'échec. La situation actuelle est loin d'être une solution idéale pour les usagers faibles, demandez-donc aux riverains navetteurs qui reviennent de la gare au quotidien, vous constaterez à quel point votre argument est fallacieux. De plus, la situation génère deux dangers de circulation au niveau de la sortie de l'autoroute et de la sortie du tunnel de Cointe.

Les dépenses consacrées à la réalisation de ce carrefour sont totalement effrayantes pour un résultat catastrophique. La sécurité des piétons et des vélos n'est pas en opposition avec le passage des automobiles. Comprenez bien qu'un même usager est souvent tour à tour piéton, cycliste ou automobiliste et le choix pour un moyen de transport plutôt qu'un autre est conditionné par l'objectif du trajet. Mettre en opposition les différents types d'usagers n'a pas de sens. Il serait plus pertinent de considérer la réalité du caractère pluraliste des usagers du carrefour.

Enfin, lorsque vous abordez les conséquences du ''tout à la voiture'', vous proposez une solution qui signifierait ''tout au vélo'' tout aussi stupide. Pour information les riverains du quartiers ont donné leur avis sur la question, des propositions de solution concrètes et ont eux-mêmes sollicité les autorités sur le sujet. La conclusion est claire, nous voulons un rond point ! Merci de tenir compte de l'avis de 1500 riverains qui ont signé la pétition. Retrouvez leurs arguments sur http://feuxlaveu.blogspot.be/ et rendez-vous compte de la réalité de notre quartier.
Merci !

Écrit par : Non aux feux du Laveu | 09/10/2012

Les commentaires sont fermés.