10/10/2012

cdH: "Améliorer l'emploi, augmenter le nombre de logements, pacifier le quotidien"

michel,firket,cdh,échevin,urbanisme,liège,laveu,grand,débat,électoral,électionsMichel Firket, échevin de l'Urbanisme, représentait le cdH mercredi dernier. C'est le premier candidat, sur la liste cdH à la Ville de Liège (liste n°3). Président du Conseil d'Administration du TEC, il a tenté d'augmenter la fréquence de la ligne 8 à la demande du Comité de Quartier, mais cela n'a pas été accepté. Il place l'accent sur l'augmentation du nombre d'emplois qui résoudrait beaucoup de problèmes, accompagné d'une augmentation du nombre de logement et d'une volonté d'améliorer la paisiblité de la ville de Liège.


1. Mobilité

- Pensez-vous qu'il devrait être possible de modifier le plan de mobilité?

Il faut être un peu réaliste. On a fait un plan de mobilité qui a eu de la peine à être mis en place, il y a eu quelques soubresauts dans le quartier. C'est toujours difficile de modifier des habitudes de mobilité. Il y en a qui y gagnent, il y en a qui y perdent, il faut trouver le juste équilibre. On ne change pas des flux de circulation comme ça. Dans l'ensemble, ce plan de mobilité ne fonctionne pas trop mal. Ce qui a été mis en place puis corrigé, puis mis en place, ce n'est pas trop mal. Peut-être peut-on encore corriger le sens unique dans le bas de la rue de Joie pour améliorer les choses. C'est peut-être aussi a voiture elle-même et nos modes de circulation qu'il faut remettre en cause, mais c'est un autre débat.

- Que va-t-on faire des 30 feux de signalisation au croisement des rues des Eburons/de Joie/de l'Observatoire?

Ils vont évidemment être réutilisés, ils proviennent d'une mauvaise appréciation des risques ou des difficultés de circulation lorsqu'on a créé le parking derrière la gare, les nouveaux ronds points, etc. On a pensé dans les bureaux d'expertises de circulation que tous ces quartiers, ces carrefours, devaient être régulés par des feux. Finalement, on s'est rendu compte que les ronds points faisaient bien leur effet. Je ne suis pas sûr que ce sera définitivement comme cela parce que le parking à l'arrière de la gare n'est pas encore extrêmement sollicité. Quand il le sera à plein régime, il y aura peut-être des questions de circulation qu'il faudra se poser. Mais dans l'état actuel des choses, les feux vont donc être déplacés.

- TEC: que proposez-vous pour le fonctionnement autoritaire et le peu de service de la ligne 8?

Le fonctionnement autoritaire du TEC... Je ne vais pas me cacher derrière, je suis le président du Conseil d'Administration du TEC. Je connais un peu la maison depuis 2-3 ans et je sais que c'est difficile. Le TEC Liège-Verviers est énorme. Chaque semaine, nous recevons une demande d'extension, de déviation, de complément de ligne. Tout le monde dans tous les quartiers a des idées pour modifier les lignes. Ce n'est pas par plaisir que la direction s'y refuse, même si on n'aime pas toujours changer les choses, ça c'est vrai. Mais il faut savoir que le TEC en Région Wallonne vit essentiellement de subsides régionaux et que ceux-ci sont comptés et limtiés. Ce ne sont pas les recettes des tickets qui font l'essentiel de la caisse des TEC. Je suis intervenu à la demande du comité de quartier pour que la ligne 8 soit renforcée. En 2010, le TEC a fait un recensement des lignes 8, 20 et 21 et on s'est rendu compte qu'il y a une fréquentation très faible sur la ligne 8 qui leur donnait même l'idée d'envisager une suppression de la ligne. On a essayé mais ça n'a pas été possible à cause des restrictions budgétaires et de la faible fréquentation. 

2. Urbanisme

Qu'en est-il des enquêtes publiques de construction/rénovation obligatoires pour les particuliers et pas les entreprises? Ne pourrait-on pas faire passer leur durée de 15 jours à 1 mois? Qu'en est-il de la construction des places de parking en fonction des logements (problématique des appartements rue Comhaire)?

C'est la Région Wallonne qui demande l'enquête publiquen, c'est expliqué dans l'article 33 du cwatup. Les demandes de permis ne constituent pas une matière communale. Ce n'est pas la nature du logement qui demande ou non une enquête. Pour la rue Comhaire, des emplacements de parking étaient prévus. L'engagement pris au moment du permis doit être tenu. Mais si le propriétaire ne respecte pas cet engagment, nous pouvons évidemment le sanctionner. Faire passer les enquêtes de 15 jours à 1 mois, c'est déjà d'application dans certains cas. Allonger des délais, ça va encore compliquer les choses.

michel,firket,cdh,échevin,urbanisme,liège,laveu,grand,débat,électoral,élections3. Démocratie

- En ce qui concerne le droit d'interpellation au conseil communal par les citoyens, va-t-il être inscrit dans le règlement d'ordre intérieur du conseil communal et va-t-on y lier les comités de quartier?

Le droit d'interpellation est une perspective tout à fait représentative et intéressante. Il faut mesurer l'interférence entre démocratie participative et représentative. Les délais de discussion doivent rester convenables. Pour les comités de quartier, je crois qu'on a déjà commencé un très bon travail ici. Pourquoi pas autoriser les comités de quartier à poser des questions aux conseils communaux? Le budget participatif sert déjà à la ville comme subside aux comités de quartiers ou aux associations. Les comités de quartier doivent pouvoir rester des électrons libres qui s'auto-disciplinent donc nous ne souhaitons pas d'élection de comités de quartier.

- Que pensez-vous du fait qu'une société immobilière ait attaqué le comité de quartier en justice?

C'est ridicule, une sottise.

4. Divers

- Qu'en est-il de l'aménagement de la plaine de jeux rue Comhaire dont on ne voit pas l'aboutissement?

Le Ministre a signé la troisième vague de dossiers en septembre et ça devrait arriver de manière imminente.

- Qu'en est-il de la modification de la place Henri Simon?

On a pris en compte les remarques des riverains, c'est une belle réappropriation par les habitants. Le permis a été octroyé il y a quelques jours donc les travaux devraient débuter en 2013.

- Où va-t-on situer la Maison Intergénérationnelle promise par M. le Bourgmestre (Cercle Don Bosco ou chalet rue Comhaire ou nouvel emplacement)

Le siège sera au chalet, mais celui-ci étant peut-être parfois trop réduit, certaines activités pourraient se tenir au Cercle Don Bosco.

- Devrait-on réduire le nombre de policiers dans le quartier?

Il n'y aura pas de réduction du nombre de policiers. Il faut doter les agents de quartier de plus de moyens de déplacement pour qu'ils soient plus opérationnels. Je crois que s'ils se déplaçaient en mobylette ou à vélo, ils verraient beaucoup plus de choses et seraient plus rapidement présents sur les lieux. Je suis plutôt partisan pour avoir plus de gardiens de la pix, mieux les former, et qu'ils circulent dans des heures plus compatibles avec ce qui est nécessaire. Il faut redistribuer les missions et les moyens. Le problème aussi c'est que la mendicité et le vagabondage sont devenus difficiles à vivre pour certains quartiers. C'est comme ça dans toutes les grandes villes, on peut être confrontés à des situations difficiles. Il faudrait une arme pour éviter la répétition des présences et l'enracinement dans cerains lieux.

5. Le mot de la fin

-Emploi: par l'emploi, on résout beaucoup de problèmes individuels et collectifs. Nous voulons faire une politique déterminée, axée sur la culture et le tourisme qui sont extêmement porteurs. Nous voulons également investir dans les nouvelles infrastructures qui donnent à notre ville la possibilité de se tourner vers l'extérieur, vers l'Europe.

- Logement: nous voulons plus de logements dans toutes les catégories pour une densification accrue du territoire urbain.

- Pacification du quotidien: la vie en ville doit redevenir paisible, dans tous les quartiers. Nous voudrions aussi lutter contre le bruit. 

12:00 Publié dans Elections 2012 | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

La pacification de la ville serait une bonne chose. Par contre, présenter, sur votre liste, au moins un candidat coupable de faits de coups et blessures, de menaces envers autrui n'est pas une bonne chose à faire pour la réussite de ce projet.

L'exemple donné est, disons, tendancieux.

Écrit par : Hugues | 12/10/2012

Les commentaires sont fermés.